LECTURE SUBLIMINALE - HARWAN

Aller au contenu

Menu principal

LECTURE SUBLIMINALE

Magazine

LA LECTURE SUBLIMINALE DE SES ŒUVRES

Entant qu'artiste contemporain, il vit en parfaite harmonie avec son époque et adapte son art aux multiples transformations de la société dans laquelle il ’évolue.

La démarche artistique du peintre s'affine au fur et à mesure de l'allure de son mouvement physique et spirituel.

Tandis que les constructions, les formes et les couleurs sont variables et polyvalentes, la représentation d'autrui reste immuable dans l'œuvre de l'artiste.

Cet aspect inchangé de l'être laisse à penser que le peintre s'interroge et interroge ses semblables sur la place qu'occupe et le rôle que joue l'Homme dans la métamorphose qu'il fait subir à l'espace qui l'accueille.

Dans sa quête d'un épanouissement individuel et collectif des humains, Harwan, par l'intermédiaire de sa créativité, interroge les regards sur le rapport que l'être, dans sa sphère, entretient avec le temps qui s'enfuit.

Quelle est la valeur que l'Homme d'aujourd'hui accorde à cette relation triangulaire qui existe depuis des siècles entre autrui, l'infini de la sphère et le néant du temps?

Le peintre utilise les couleurs comme une allégorie du temps qui s'envole librement au-dessus de l'espace infini.  

C'est pour cela qu'il leur donne cette liberté qui va au-delà des limites fixées par les frontières matérielles des tableaux.

Les peintures de l’artiste Harwan sont le reflet de l'humain tourmenté et effrayé par sa faiblesse et ses limites devant l'immensité, le poids, la puissance de cet espace et cette durée sans fin.

En somme, l'ADN de la pensée créatrice de ce visionnaire des temps modernes, c'est la prise de conscience et la représentation picturale de la course effrénée de l'Homme, pour rattraper, maîtriser et dompter le temps.

Les limites physiques et vitales de l'être face à l'abîme de ce néant que constitue le temps,  provoquent des angoisses existentielles.

D'où l'obstination de l'Homme à inventer sans cesse de nouvelles technologies pour dompter l'immensité de  l'espace et maîtriser la course du temps.

De ce fait, le choix des couleurs que le peintre utilise pour concevoir ses tableaux n'est pas innocent.

La prépondérance et la vivacité des couleurs rouge et bleu - quelques fois tranchées par des nuances de noir et de mauve - rappellent un entremêlement d'ombre et de lumière, de désespoir et d'espoir.

La vivacité de la couleur rouge étant l'allégorie du magma qui jaillit de l'espace, révolté par les multiples et irrespectueuses transformations que l'Homme lui fait subir, tandis que la puissance du bleu représente la douce mais puissante vague d'espoir qui naît d'une remise en question et d'une prise de conscience de l'humain qui, acceptant son état d'être éphémère, opte de vivre en parfait respect et harmonie avec son environnement, afin de pérenniser l'espoir et la vie pour les générations futures.

Finalement, le message subliminal de l’artiste consiste à proposer au public - à travers son expression artistique déclinée sur ses toiles - la possibilité de se remettre en question et de jauger sous un prisme plus conscient et responsable, l'action de

l'Homme sur la planète qui l'accueille.Le 1er salon international  de l’art et de la gastronomie marocaine, qui se déroulera  à Bruxelles en avril 2016, est un concept unique et novateur dont l'objectif phare est la promotion de la culture gastronomique du Maroc dans son ensemble.

Indubitablement ancrée dans le sillage du mouvement de la globalisation, l’art et la gastronomie se sont imposés et sont devenue incontournable dans tous les médias du monde entier.

En effet, la science de la cuisine, en dévoilant les secrets du goût et de l'odorat, est désormais considérée comme l'un des principaux vecteurs des échanges interculturels entre les pays.

Dans ce monde devenu un grand village interconnecté, les différentes communautés apportent leurs contributions sociales et culturelles qui enrichissent la multi-culturalité des sociétés dans lesquelles elles évoluent.

Et la communauté marocaine devient  de plus en plus importantes et dont la visibilité économique et sociale s'accroît au fil des jours dans le monde (en général) et en Belgique (en particulier) - intéressent un large panel d'individus et d'organismes internationaux.

Le salon international de l’art et de la gastronomie marocaine se propose donc d'être une vitrine honorable de l’art et de la cuisine marocaine, de ses techniques de cuisson, de son expérience, de sa dégustation et de ses aspects nutritionnels.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu